SENSIBILISATIONS ET REGLEMENTATIONS


INTRODUCTION

Des efforts qui sont en cours dans le sous secteur de la gestion rationnelle des produits chimiques, il faut compter la volonté politique dans la mise en œuvre du projet de développement de la stratégie de gestion rationnelle des produits chimiques (SAICM) avec le Quick Start Programm Trust Funds (QSPTF) de l'UNEP. Dans ce cadre beaucoup de sensibilisations ont été faites et se poursuivent  à l'endroit de toutes les catégories sociales, à savoir: autorités politico - administratives au niveau central, déconcentré, décideurs locaux, leaders d'opinion, responsables politico-administratifs  décentratlisés, les associations de la société civile, les travailleurs indépendants et ouvriers d'entreprises, les responsables d'entreprises, les artisans de 210 corps de métiers.

 

GENERALITES

En dehors des produits phytosanitaires d'après la  loi 91-004 du 11 février 1991 portant règlementations phytosanitaire au Bénin, il existe très peu de textes sur les autres types de produits. Les acteurs du domaine se réfèrent le plus souvent aux conventions et aux normes internationales pour mener leurs actions.

La Direction Générale de l'Environnement (DGE)  mène à  travers le projet SAICM depuis 2013 en collaboration avec les Organisations Non Gouvernementales  (GAPROFFA, OBEPAB, les associations des producteurs et des maraichers) les activités de sensibilisations et de formations sur les règlementations en vigueur notamment les conventions internationales, les directives de la FAO et quelques textes nationaux.
Les groupes cibles ayant bénéficié de ces formations sont:
  • Les artisans de divers métiers utilisateurs des substances et produits chimiques;
  • Les maraichers;
  • Les femmes revendeuses de produits vivriers;
  •  Les décideurs locaux;
  • L'association des consommateurs.

BREF CONTENU DES COMMUNICATIONS

  • Lois et réglementations en vigueur sur les pesticides au Bénin;
  • La constitution du Bénin du 11 décembre 1990 qui en ces articles 27 à 29 et 74 et 98, traitant de la nécessité de la protection de l'environnement;
  • La loi 90-005 du 15 mai 1990 fixant les conditions d'exercice des activités de commerce en République du Bénin dont l'article 32 disposant que sauf autorisation expresse, l'importation des produits de nature dangereuse pour la santé et la sécurité de l’État est interdite.

LISTE DES PRODUITS CHIMIQUES HOMOLOGUES


Le Comité National d'Agrément et de Contrôle des Produits Phytopharmaceutiques (CNAC) est l'organe chargé
d 'étudier et d'homologuer les produits phytopharmaceutiques au Bénin.
Pour avoir plus d'informations sur les produits homologués cliquer ici

Le CNAC a également le droit d'autoriser provisoirement les produits phytopharmaceutiques non encore homologués mais nécessaires pour des usages particuliers.
LISTE  DES  PRODUITS PHYTOPHARMACEUTIQUES SOUS AUTORISATIONPROVISOIRE  DE  VENTE (APV) ET AGREMENT HOMOLOGATION (AH)

FORMATION DES ARTISANS DE LA VILLE DE BOHICON SUR LES BONNES PRATIQUES EN MATIERE D'UTILISATION DES PRODUITS CHIMIQUES DANGEUREUX

L'un des impacts du QSP SAICM est l'augmentation de la prise de conscience par certains décideurs de la problématique de la gestion rationnelle des produits chimiques. La cellule du Mécanisme Africain d’Évaluation par les Pairs (MAEP) de la ville de Bohicon ayant pris conscience de l'importance de la question a sollicité le projet SAICM pour réaliser une séance d' IEC à l'attention des artisans de la ville de Bohicon.

Le Maire de Bohicon a mis gratuitement la salle de conférence de l’hôtel de ville à la disposition de la séance. Avec l'autorisation du Ministre de l'environnement , la Coordonnatrice du projet a organisé l'activité qui s'est déroulée en     novembre 2014.
Dans son allocution de bienvenue , la Président de la cellule du MAEP a remercié les autorités du Ministère de l'environnement qui ont autorisé l'activité et les partenaires techniques et financiers et notamment le PNUE et l'UNITAR pour leur appui et le combat pour un meilleur environnement et la protection de la santé des populations.

LA LUTTE INTEGREE (LI)
QU’EST - CE QUE LA LI??

Elle se définit comme : «Système de lutte contre les organismes nuisibles qui utilise un ensemble de méthodes satisfaisant les exigences à la fois économique, écologique et toxicologique, en réservant la priorité à la mise en œuvre délibérée des éléments naturels de limitation et en respectant les seuils de tolérance».


GENERALITES SUR LES METHODES DE LUTTE INTEGREE (LI)
La LI concerne:
  • La lutte culturale;
  • La lutte chimique ;
  • La Lutte biologique ;
  • La Lutte variétale ;
  • La Lutte comportementale.

POURQUOI LA LUTTE INTEGREE ?

La LI est utilisée pour la :
  • Réduction impacts négatifs sur manipulateur et environnement
  • Réduction de la dépendance aux pesticides
  • Réduction au minimum des quantités d’insecticides utilisés
  • Diminution de risque de résistance des déprédateurs
  • Réduction résidus de pesticides dans les plantes et les aliments
  • Amélioration de la productivité
Retour page d'accueil