LE CLIMAT DU BENIN




Les conditions atmosphériques générales

Par sa situation en latitude (entre 6°30' et 12°30' de latitude nord), le Bénin appartient au domaine des climats chauds et humides de la zone intertropicale.

La terre tourne autour du soleil. Ce mouvement détermine d'une manière générale la succession des saisons.

Pour la zone intertropicale où se trouve le Bénin, le soleil passe apparemment deux fois au zénith, mais ses rayon ne sont jamais très éloignés de la verticale, c'est pourquoi les températures sont constamment élevées avec une moyenne de 25°C pour l'ensemble du pays.

D'avril à novembre au sud et de juin à octobre au nord, souffre un vent humide venant de l'océan : c'est l'alizé maritime ou mousson. De novembre à début mai dans le nord et de décembre à mars dans le sud souffre un vent sec venant du sahara : c'est l'alizé continental. Ces deux masse d'air (mousson et alizé continental) se repoussent alternativement vers le nord et vers le sud. Leur zone de contact est appelée Front Intertrpical (F.I.T.) ou Front de mousson dans notre région. Ce front est le siège de toutes les pertubations athmosphériques qui provoquent des précipitations.

On comprend alors que compte tenu de l'allongement su Bénin en latitude, la saison pluvieuse s'établisse progressivement du sud vers le nord. De même, la saison sèche débute plus tôt et dure plus longtemps au nord qu'au sud.

En avril, des précipitations courtes et drues (orages) se manifestent sur la côte. Ces précipitations orageuses progressent vers le nord tandis que les pluies deviennent continues dans le sud.

En juillet, l'air maritime humide envahit tout le Bénin et est responsable des pluies continues.

En août, la mousson, qui se stabilise, provoque moins de pluies dans le sud, bien que le ciel reste toujours nuageux : c'est la petite saison sèche, relativement fraîche. Dans le nord au contraire les précipitations atteignent leur maximum.

Au mois d'octobre, les précipiations sont réduites à des orages dans le nord et le centre, tandis qu'au sud elles redeviennent abondantes ; c'est la petite saison humide, plus courte que la première.

De novembre à mai dans le nord et de décembre à mars dans le sud s'installe la saison sèche. L'air maritime humide se retire et l'air continental sec envahit progressivement tout le pays. De décembre à février, cet air est particulièrement desséchant et peut se manifester quelques jours sur le littoral : c'est l'harmattan.


Les nuances climatiques


1. Le climat bénénien (subéquatorial)


Il règne au sud jusqu'à la latitude de Savè. Les température sont élevées ²mais jamais excessives. Les maxima se situent en mars (26° C à Cotonou) et les minima en août (24° C).

L'amplitude thermique annuelle (température moyenne du mois le plus chaud moins température moyenne du mois le moins chaud) est faible, inférieure à 5°C. Mais l'amplitude thermique journalière (différence entre les deux températures extrèmes enregistrées dans la journée est supérieure à 10°C. L'humidité relative est élevée (70 à 90 %) à cause de la proximité de l'océan.

C'est un climat à quatre saisons :

- une grande saison de pluies d'avril à juillet,
- une petite saison sèche d'août à septembre,
- une petite saison pluvieuse d'octobre à novembre,
- une grande saison sèche de décembre à mars.

Le sud du pays connaît un climat un subéquatorial bénénien, malgré sa position en latitude, parce que l'orientation de la côte par rapport aux vents humides et l'xistence de courants marins froids le long du littoral font qu'il pleut moins dans cette région qu'en zone équatoriale typique.

2. Le climat des régions soudaniennes

Il comprend deux nuances :

Le climat sud soudanien

Il couvre la région au nord du domaine subéquatorial jusqu'à la latitude de Bembèrèkè. Les passages du soleil au zénith sont déjà plus rapprochés et la petite saison sèche est à peine sensible. Les températures sont plus élevées avec une amplitude thermique journalière pouvant atteindre 10°C, des minima en août et des maxima en mars. Il y a deux saisons.

Le climat nord soudanien

Les amplitudes thermiques journalières sont plus fortes, surtout pendant l'harmattan.

L'année se partage en deux saisons bien tranchées :

- une saison sèche de novembre à début mai ;
- une saison pluvieuse de mai à octobre.

En effet, dans cette région, le soleil ne passe qu'une fois au zénith. La mousson y arrive tardivement et s'en retire très tôt. par contre, l'harmattan, et plus généralement l'air continental sec, y souffrent de novembre à mai apportant de fortes températures et la sécheresse, lequelles sont plus marquées au-delà de la latitude de Kandi. Les minima moyens thermiques se situent en août.

3. Le climat atacorien

Il couvre le nord-ouest du Bénin (chaîne de l'Atacora). Les températures sont plus fraîches à cause de l'altitude, amis les orages sont plus en plus fréquents. Les mousson et aux influences orographiques, situent cette région parmi les plus arrosées du Bénin. Il pleut pratiquement d'avril à octobre à Natitingou qui enregistre plus de 1300mm. A Boukoumbé on enregistre aussi 1350mm par an.



D'après "Le Bénin"
de Kolawolé Sikirou ADAM et Michel BOKO